BLURAYActu

Warcraft :le test BRD.

6 Octobre 2016 , Rédigé par TheGame Publié dans #A la une, #blu ray, #brd, #4K UHD, #dvd, #action, #aventure, #fantastique, #warcraft

Warcraft :le test BRD.

Warcraft sortira en BRD, 4K UHD et DVD le 28 septembre prochain chez Universal.

Synopsis:
Le pacifique royaume d’Azeroth est au bord de la guerre alors que sa civilisation doit faire face à une redoutable race d’envahisseurs : des guerriers Orcs fuyant leur monde moribond pour en coloniser un autre. Alors qu’un portail s’ouvre pour connecter les deux mondes, une armée fait face à la destruction et l’autre à l’extinction. De côtés opposés, deux héros vont s’affronter et décider du sort de leur famille, de leur peuple et de leur patrie. Ainsi commence une saga spectaculaire sur le pouvoir et le sens du sacrifce, dans laquelle la guerre a de nombreux visages, et où chacun se bat pour défendre sa cause.

Video: 2.40:1 16/9
Audio: DD5.1 (Anglais, Français) BRD Dolby Atmos (Anglais) DD5.1 (Français)
Sous-titres: Français, Anglais
Bonus:
- Deleted/extended scenes
- Gag reel
- The World of Warcraft on Film
- The Fandom of Warcraft
- Warcraft: Bonds of Brotherhood Motion Comic
- Warcraft: The Madame Tussauds Experience
- ILM: Behind The Magic of Warcraft
- Warcraft Teaser



Le film : ** L'image : **** Le son: **** Les bonus: ** le BRD : **

Le BRD :

Bénéficiant d'un tournage digital, moins cher en tout, surtout quand il faut modifier l'image par informatique, les textures de Warcraft sont rendues parfaitement et paradoxalement, ce sont les éléments "en dur" qui font tâche. Humain et décors naturels/studios manquent de détails face aux tout numérique, et ce même si ce numérique fait penser à du chewing-gum. Comme quoi.
Niveau sonore, ça balance bien : les cris, les chocs des armes etc...on s'y croirait.
Au rayon des bonus, les featurettes ne font qu'un rapide tout de piste, on est loin d'un making-of digne de ce nom et cet aspect souffre de la comparaison avec ces concurrents directs que sont la trilogie Hobbit et Le Seigneur des Anneaux ( 50 heures de making,pour 6 films : Jackson ne se fout jamais de la tête du client, lui).


Le film :

J'en parlais plus haut, la comparaison avec les deux trilogies de Jackson reste dans l'esprit du spectateur. On devrait pas, mais on est humain. Impossible de ne pas voir que certains plans et designs sont trop proches des films du néo-zélandais pour ne pas tiquer.
Si le film reste divertissant, encore heureux, ses personnages ,nombreux, n'ont ni le temps ni la rigueur d'écriture pour susciter un quelconque intérêt chez le public. La coquille est aussi vide qu'elle est peinte d'images de synthèses qui , 7 ans après Avatar de James Cameron, n'arrivent quasi-jamais à ne pas faire faux ou cheap. On voulait voir un film, nous voila devant un jeu vidéo. Si ces deux arts sont tout aussi nobles l'un que l'autre, ils reposent sur des codes différents. Et je ne sais pas vous, mais je pensais qu'un jeu, on savait y jouer (et donc au moins s'impliquer un peu émotionnellement).

Aussi tôt vu, aussi tôt oublié.


Test rédigé par Geoffrey.


Warcraft :le test BRD.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article