BLURAYActu

Invincible :test BRD .

17 Mai 2015 , Rédigé par TheGame Publié dans #A la une, #blu ray, #brd, #dvd, #biographie, #drame, #sport, #guerre, #invincible, #unbroken

Invincible :test  BRD .

Sortie de Invincible (Unbroken) prévue en BRD et DVD pour le 20 mai prochain chez Universal. Voici les détails et le visuel.

Synopsis:
Louis (Jack O’Connell) était un enfant turbulent et enchainait les ennuis. Grace à son frère qui l’aide à canaliser son énergie dans la course, il participe aux Jeux Olympiques de 1936. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, Louis s’engage dans l’armée. Lorsque son avion s’écrase, il échappe de justesse à la mort, mais doit survivre pendant 47 jours dans un radeau aux côtés de deux compagnons, avant d’être capturé par la marine japonaise et envoyé dans un camp de prisonniers. Il devient le souffre-douleur du directeur de la prison particulièrement brutal, en raison de son expérience Olympique.

Video: 2.40:1 16/9 | BRD 1080p HD
Audio: DD5.1 (Anglais, Français) | BRD Dolby True Atmos (Anglais) DD5.1 (Français, Italien, Espagnol, Allemand)
Sous-titres: Français, Anglais, ...
Bonus:
- Prison Camp Theater: Cinderella
- Cast and Crew Concert Featuring Miyavi
- Louis’ Path to Forgiveness
- Deleted scenes
- Inside Unbroken
- The Real Louis Zamperini


Image : **** Son : **** Bonus : *** Film : * BRD : **

Le BRD
:
L'encodage de l'image est superbe. Le directeur photo a fait un travail de désaturation de l'image assez maousse costaud tout en gardant certaines couleurs très vive dans un univers à la limite du sépia. La piste sonore offre une belle immersion ( encodée en Atmos Dolby d'ailleurs, pour les rares propriétaires d'une telle installation).
Les bonus se taillent une belle part sur la galette mais restent un brin trop promotionnels par moments, dommage.

Le film :
Angelina Jolie est une actrice, plutôt bonne ( sans jeu de mots, bande de pervers, je vous vois venir) mais .... elle devrait éviter de passer derrière les caméras.
Invincible, c'est un peu "La passion du Christ" appliquée sur un héros de la 2me guerre mondiale. Le bougre s'en prend plein la tronche du début à la fin ( de son enfance difficile en raison de ses origines jusque dans le camp japonais où l'on a l'impression que lui seul est dans le collimateur des nippons). Pétris de clichés et de bons sentiments nappés de sucres et de crème ( vérifiez votre glycémie après ça parce vous risquez le diabète ) le film en devient ridicule et ridiculement neu-neu et gnan-gnan. Mais bon, ça en fera pleurer certains....


Test rédigé par Geoffrey.

Invincible :test  BRD .

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article